Les ongles sont fragiles et se fragilisent encore plus lors d'une chimiothérapie, tout particulièrement lors du Taxotère. Les conséquences peuvent être dramatiques, tant pour les ongles des pieds que ce des mains. Si on ne préviens pas ces risques, ils peuvent même noircir et tomber. Il est donc très important de bien en prendre soin. Grâce au protocole que j'ai suivi, et ceci malgré 4 doses de Taxotère, je n'ai eu absolument aucun effet négatif sur mes ongles, ils sont restés intacts, ce qui a même étonné mes médecins. J'ai pour cela suivi le protocole proposé par un collège de médecins américains et européens. Je vais vous exposer le protocole.

1) Pré-couche de protection:

Il s'agit d'appliquer le produit Vea nails tous les jours avant le début de la chimiothérapie, sur les ongles des mains et des pieds.

 

nails-vea

 

2) Le vernis:

Le Taxotère rend les ongles très sensibles aux UV, c'est ce qui provoque des dégats parfois irréversibles sur les ongles des pieds et des mains. Pendant toute la durée de la chimiothérapie Taxotère, j'ai appliqué tous les 15 jours une couche de Véa Nails (ci-dessus), puis une couche de vernis transparent Eye Care fortifiant (ci-dessous), puis 2 couches de vernis Eye Care foncé, puis une dernière couche de vernis transparent pour fixer, sur les ongles des mains et des pieds. Tous les 15 jours, j'ai enlevé les couches avec un dissolvant bio extrêmement doux, et recommencé le protocole pour avoir des ongles bien protégés, et ceci jusqu'à un mois après la fin de la chimiothérapie. Vous pouvez choisir une autre marque, mais il faut absolument qu'ils contiennent du silicium, et idéalement le l'urée.

eye-care-cosmetics-ultra-vernis-silicium-uree-incolore-1501-flacon-4-7ml                                 ultra-vernis-silicium-uree

 

3) Protocole à suivre avant, pendant et après l'injection du taxotère:

Le froid permet de limiter les effets du Taxotère sur les ongles. 10 minutes avant l'injection, j'ai mis pour chaque injection de Taxotère des gants réfrigérés sur les mains et les pieds (si l'hôpital n'en possède pas on peut en faire avec des gants de toilette, des pains de glace et des élastiques.) Il faut les garder tout le temps de l'injection et ne les retirer que lorsque l'injection est terminée. On peut demander une paire de rechange à mi-parcours, notamment pour les mains qui réchauffent plus vite. C'est un peu inconfortable mais c'est extrêmement efficace. 

Afin de maximiser le maintien du froid pendant l'heure de diffusion du produit, lorsque j'ai dû le subir une deuxième fois, j'ai acheté des tous petits pains de glace (60 grammes) que je mets au congélateur jusqu'au dernier moment et ensuite je les insère direcetement dans les gants afin de maintenir le froid le plus longtemps possible (compter 7 euros pour les 3 petits pains de glace).

moufles-x20Mini pains de glace